Comment cultiver cannabis en laine de roche

0

1.    Histoire de la laine de roche
2.    Comment stabiliser la laine de roche
3.    Comment faire la germination du cannabis en laine de roche
4.    Guide rapide pour la culture de cannabis en laine de Roche
5.    Comment faire des boutures en laine de roche
6.    Autres informations intéressantes relatives à la laine de roche et au cannabis


Le substrat laine de roche est un produit qui fut découvert au XX siècle à Hawaii grâce à l’observation de l’action naturelle des volcans. A partir de ce moment il fut possible de produire artificiellement ce produit au Danemark, où Rockwool créa ce qui est aujourd’hui devenu le standard de la laine de roche.

Volcan en éruption à Hawai


Pour fabriquer la laine de roche telle que nous la connaissons aujourd’hui, il faudra d’abord faire fondre la roche basaltique dans des fours à une chaleur de 1600º afin de simuler l’action du volcan, jusqu’à ce que celle ci atteigne l’état de lave liquide.


Pour obtenir les fibres, un liant organique est ajouté à la roche liquide, et celle ci va subir différents processus mécaniques basés sur la force centrifuge jusqu’à l’obtention d’un matelas de laine. Ces pains de laine seront plus ou moins comprimés, laissant plus ou moins d’oxygène entre les fibres selon qu’ils soient destinés à l’isolation acoustique, thermique, coupe feu, ou pour l’agriculture.


La laine de roche est un substrat qui doit être traité avant son utilisation. Il faudra stabiliser le Ph pour pouvoir commencer à cultiver, son Ph initial très alcalin étant proche de 7. On trouve une methode simple dont le but est de fausser le test salivaires de le controle du cannabis ou encore hashish. Cette parade consiste à adopter ce que l’on nomme un cannabis cleaner, il s’agit d’un composé bio organique qui peut supprimer le THC fausser test cannabis


Les slabs seront trempés pendant 24h dans une solution nutritive d’un PH de 4.5 et une EC de 0.5-0.6. pour débuter une culture de cannabis à partir de graines sans peur que les plantules ne manquent de nutriments dès le départ.


Le PH des slabs au début de la culture devra être de 5.5, si ce n’était pas le cas, il faudrait tremper les pains quelques heures de plus dans la solution jusqu’à ce que le PH soit stabilisé.


Un méthode simple pour déterminer si les slabs sont correctement stabilisés consiste à les arroser avec de l’eau au ph de 5.5 et de mesurer le PH du drain: si celui ci est à 5.5, il est temps de semer les graines.

Cubes et pains « slabs » de laine de roche

Germination en laine de roche


Avant de commencer à faire germer les semences, on s’assurera que les cubes de laine de roche sont bien stabilisés à un PH de 5.5, l’idéal pour que les plantules puissent se nourrir. La germination aura lieu entre deux serviettes humides placées dans deux assiettes, afin de maintenir une humidité constante et faciliter la germination des graines de cannabis. Une fois la racine sortie, nous  placerons délicatement les graines dans les cubes, et lorsqu’elles auront complètement germé et commencé à se développer, nous déplacerons les plantules vers des Slabs.


Lors de la transplantation, il faudra faire très attention à ne pas abîmer la racine en installant les petits cubes de 3x3cm dans les pains de laine de  7.5 x 7.5 x 6.5 cm qui


sont fixés sur les slabs avec de la bande adhésive, comme on peut le voir sur la photo. Nous presserons doucement et lentement jusqu’à ce que le petit cube soit bien encastré dans le support de 7.5 x 7.5 x 6.5 cm.


Le protocole de bouturage est très proche des autres méthodes de clonage , en Jiffy ou en coco par exemple (voir comment se préparent les boutures).


Après l’étape de pré clonage des boutures, et une fois que les branches sont préparées, nous les enfoncerons avec soin dans les cubes de laine de roche au PH préalablement stabilisé à 5.5. (Les cubes seront humides mais non détrempés afin d’éviter les risques de pourriture). Une fois les boutures insérées dans les cubes, nous les traiterons de la même façon que si elles avaient été faites sur un autre substrat, en contrôlant l’humidité et en pulvérisant les cubes de laine de roche afin de maintenir une humidité constante et faciliter l’enracinement. Au fil des jours nous baisserons progressivement l’humidité ambiante, jusqu’à ouvrir le couvercle de la mini serre, afin que les plantes ne soient pas stressées en passant brutalement d’un environnement à un autre.

Boutures en cubes de laine de roche


Pour réaliser une culture en laine de roche à partir de graines, il faudra bien sûr commencer par stabiliser le PH de la laine  (« tamponner ») . Le PH doit être à 5.5 et l’EC comprise entre 0.5 et 0.6, et pour cette première semaine de croissance on ne donnera pas plus de deux arrosages d’une minute par jour à raison de 60-70ml par plante. De cette manière nous stimulerons le système racinaire des plantes, la laine de roche absorbant et retenant une grande quantité d’eau.

Boutures en laine de roche


Afin de faciliter l’arrosage il sera plus qu’utile de s’aider d’un système d’irrigation automatique, comme par exemple celui que nous présentons dans un article précédent, qui pourra être mis en place en quelques minutes en toute facilité. Nous pourrons garder cette quantité d’arrosage jusqu’en première semaine de floraison, en maintenant le PH à 5.5 (celui ci pourra varier un peu après les 5 premiers jours de croissance). Ensuite nous augmenterons le PH jusqu’à 5.8 et le maintiendrons à 5.9 pendant la première semaine après le changement de photopériode pour la floraison. Selon les conditions de culture, les quantités d’arrosage pourront varier.


À partir de la deuxième semaine de floraison et jusqu’à la fin de la troisième, nous augmenterons la quantité d’arrosage et passerons à 3 par jour.


Le premier, de deux minutes, se fera lorsque la lampe s’allume, pour s’assurer que les plantes ne manquent pas de nutriments. Le deuxième se fera 6 heures après pendant une minute, avec une solution au PH de 6.0 et EC de 0.8-0.9.


En quatrième semaine et jusqu’à la fin de la 5º semaine de floraison les arrosages seront désormais au nombre de 4 par jour. Le premier et le quatrième arrosage dureront 2 minutes et les deux autres 1 seule minute, répartis équitablement pendant la période diurne. Les niveaux d’EC resteront compris entre 1.0 et 1.2 en prenant en compte l’état de la plante.  Le PH est maintenu à 3.0, on pourra le laisser monter jusqu’à 6.2 avant d’utiliser un Ph Down pour le faire redescendre.


Pendant la sixième semaine de floraison, les arrosages passeront de 4 à 6 par jour. Le premier et le dernier seront de 2 minutes, et les 4 autres d’une minute. L’Ec est à 1.4, le PH fluctue entre 6.0 et 6.2 comme la semaine précédente.

Floraison de boutures sur Slabs de ldr


Pour la septième semaine de floraison, les plantes recevront le même nombre d’arrosage aux mêmes quantités. Nous pourrons, pendant cette semaine, augmenter l’EC jusqu’à 1.6-1.7 selon l’état des plantes. Le Ph pourra varier de 6.0 à 6.3.


Lors de la 8º semaine de floraison, les quantités, temps d’arrosages sont maintenus, seul l’EC pourra augmenter jusqu’à 1.8.


Pour la neuvième et dernière semaine, nous augmenterons les arrosages qui seront de 2 minutes, le PH est ajusté à 6.2 et l’EC aussi bas que possible.  Nous pourrons pratiquer un Flushing pour détruire les sels encore présents et accélérer le processus de rinçage des plantes, pendant lequel elles se débarrasseront des traces d’engrais encore présents dans leur métabolisme: ceci se traduira par un goût et une odeur plus agréables.

Fin de la culture en laine de roche Cannabis en système hydroponique


La laine de roche est une matière difficile à détruire car elle n’est pas biodégradable; toutefois, il existe désormais des systèmes de recyclage qui permettent, au travers de différents procédés, de ré utiliser le produit en le transformant en nouvelles planches de laine de roche, afin de lui donner une seconde vie et d’éviter d’encombrer les décharges.


source


A decouvrir en complement :


fausser test canabis

Comment cultiver cannabis en laine de roche

0

1.    Histoire de la laine de roche
2.    Comment stabiliser la laine de roche
3.    Comment faire la germination en laine de roche
4.    Guide rapide pour la culture de cannabis en laine de Roche
5.    Comment faire des boutures en laine de roche
6.    Autres informations intéressantes relatives à la laine de roche


Le substrat laine de roche est un produit qui fut découvert au XX siècle à Hawaii grâce à l’observation de l’action naturelle des volcans. A partir de ce moment il fut possible de produire artificiellement ce produit au Danemark, où Rockwool créa ce qui est aujourd’hui devenu le standard de la laine de roche. On trouve un moyen afin de contourner le test de la salive de despistage du cannabis. Cette astuce consiste à utiliser ce que l’on nomme un Cannabis cleaner, c’est un compose qui permet d’éliminer le CANNABIS : dejouer test cannabis..

Volcan en éruption à Hawai


Pour fabriquer la laine de roche telle que nous la connaissons aujourd’hui, il faudra d’abord faire fondre la roche basaltique dans des fours à une chaleur de 1600º afin de simuler l’action du volcan, jusqu’à ce que celle ci atteigne l’état de lave liquide.


Pour obtenir les fibres, un liant organique est ajouté à la roche liquide, et celle ci va subir différents processus mécaniques basés sur la force centrifuge jusqu’à l’obtention d’un matelas de laine. Ces pains de laine seront plus ou moins comprimés, laissant plus ou moins d’oxygène entre les fibres selon qu’ils soient destinés à l’isolation acoustique, thermique, coupe feu, ou pour l’agriculture.


La laine de roche est un substrat qui doit être traité avant son utilisation. Il faudra stabiliser le Ph pour pouvoir commencer à cultiver, son Ph initial très alcalin étant proche de 7.


Les slabs seront trempés pendant 24h dans une solution nutritive d’un PH de 4.5 et une EC de 0.5-0.6. pour débuter une culture de cannabis à partir de graines sans peur que les plantules ne manquent de nutriments dès le départ.


Le PH des slabs au début de la culture devra être de 5.5, si ce n’était pas le cas, il faudrait tremper les pains quelques heures de plus dans la solution jusqu’à ce que le PH soit stabilisé.


Un méthode simple pour déterminer si les slabs sont correctement stabilisés consiste à les arroser avec de l’eau au ph de 5.5 et de mesurer le PH du drain: si celui ci est à 5.5, il est temps de semer les graines.

Cubes et pains « slabs » de laine de roche

Germination en laine de roche


Avant de commencer à faire germer les semences, on s’assurera que les cubes de laine de roche sont bien stabilisés à un PH de 5.5, l’idéal pour que les plantules puissent se nourrir. La germination aura lieu entre deux serviettes humides placées dans deux assiettes, afin de maintenir une humidité constante et faciliter la germination des graines de cannabis. Une fois la racine sortie, nous  placerons délicatement les graines dans les cubes, et lorsqu’elles auront complètement germé et commencé à se développer, nous déplacerons les plantules vers des Slabs.


Lors de la transplantation, il faudra faire très attention à ne pas abîmer la racine en installant les petits cubes de 3x3cm dans les pains de laine de  7.5 x 7.5 x 6.5 cm qui


sont fixés sur les slabs avec de la bande adhésive, comme on peut le voir sur la photo. Nous presserons doucement et lentement jusqu’à ce que le petit cube soit bien encastré dans le support de 7.5 x 7.5 x 6.5 cm.


Le protocole de bouturage est très proche des autres méthodes de clonage , en Jiffy ou en coco par exemple (voir comment se préparent les boutures).


Après l’étape de pré clonage des boutures, et une fois que les branches sont préparées, nous les enfoncerons avec soin dans les cubes de laine de roche au PH préalablement stabilisé à 5.5. (Les cubes seront humides mais non détrempés afin d’éviter les risques de pourriture). Une fois les boutures insérées dans les cubes, nous les traiterons de la même façon que si elles avaient été faites sur un autre substrat, en contrôlant l’humidité et en pulvérisant les cubes de laine de roche afin de maintenir une humidité constante et faciliter l’enracinement. Au fil des jours nous baisserons progressivement l’humidité ambiante, jusqu’à ouvrir le couvercle de la mini serre, afin que les plantes ne soient pas stressées en passant brutalement d’un environnement à un autre.

Boutures en cubes de laine de roche


Pour réaliser une culture en laine de roche à partir de graines, il faudra bien sûr commencer par stabiliser le PH de la laine  (« tamponner ») . Le PH doit être à 5.5 et l’EC comprise entre 0.5 et 0.6, et pour cette première semaine de croissance on ne donnera pas plus de deux arrosages d’une minute par jour à raison de 60-70ml par plante. De cette manière nous stimulerons le système racinaire des plantes, la laine de roche absorbant et retenant une grande quantité d’eau.

Boutures en laine de roche


Afin de faciliter l’arrosage il sera plus qu’utile de s’aider d’un système d’irrigation automatique, comme par exemple celui que nous présentons dans un article précédent, qui pourra être mis en place en quelques minutes en toute facilité. Nous pourrons garder cette quantité d’arrosage jusqu’en première semaine de floraison, en maintenant le PH à 5.5 (celui ci pourra varier un peu après les 5 premiers jours de croissance). Ensuite nous augmenterons le PH jusqu’à 5.8 et le maintiendrons à 5.9 pendant la première semaine après le changement de photopériode pour la floraison. Selon les conditions de culture, les quantités d’arrosage pourront varier.


À partir de la deuxième semaine de floraison et jusqu’à la fin de la troisième, nous augmenterons la quantité d’arrosage et passerons à 3 par jour.


Le premier, de deux minutes, se fera lorsque la lampe s’allume, pour s’assurer que les plantes ne manquent pas de nutriments. Le deuxième se fera 6 heures après pendant une minute, avec une solution au PH de 6.0 et EC de 0.8-0.9.


En quatrième semaine et jusqu’à la fin de la 5º semaine de floraison les arrosages seront désormais au nombre de 4 par jour. Le premier et le quatrième arrosage dureront 2 minutes et les deux autres 1 seule minute, répartis équitablement pendant la période diurne. Les niveaux d’EC resteront compris entre 1.0 et 1.2 en prenant en compte l’état de la plante.  Le PH est maintenu à 3.0, on pourra le laisser monter jusqu’à 6.2 avant d’utiliser un Ph Down pour le faire redescendre.


Pendant la sixième semaine de floraison, les arrosages passeront de 4 à 6 par jour. Le premier et le dernier seront de 2 minutes, et les 4 autres d’une minute. L’Ec est à 1.4, le PH fluctue entre 6.0 et 6.2 comme la semaine précédente.

Floraison de boutures sur Slabs de ldr


Pour la septième semaine de floraison, les plantes recevront le même nombre d’arrosage aux mêmes quantités. Nous pourrons, pendant cette semaine, augmenter l’EC jusqu’à 1.6-1.7 selon l’état des plantes. Le Ph pourra varier de 6.0 à 6.3.


Lors de la 8º semaine de floraison, les quantités, temps d’arrosages sont maintenus, seul l’EC pourra augmenter jusqu’à 1.8.


Pour la neuvième et dernière semaine, nous augmenterons les arrosages qui seront de 2 minutes, le PH est ajusté à 6.2 et l’EC aussi bas que possible.  Nous pourrons pratiquer un Flushing pour détruire les sels encore présents et accélérer le processus de rinçage des plantes, pendant lequel elles se débarrasseront des traces d’engrais encore présents dans leur métabolisme: ceci se traduira par un goût et une odeur plus agréables.

Fin de la culture en laine de roche Cannabis en système hydroponique


La laine de roche est une matière difficile à détruire car elle n’est pas biodégradable; toutefois, il existe désormais des systèmes de recyclage qui permettent, au travers de différents procédés, de ré utiliser le produit en le transformant en nouvelles planches de laine de roche, afin de lui donner une seconde vie et d’éviter d’encombrer les décharges.


source fausser test cannabis

Comment faire pousser du cannabis sur terrasses

0

image ganja Club

Comment faire pousser du cannabis sur terrasses

Bienvenue a tous
Dans se blog je vais vous
Expliquer tous les Bon Point Pour une bonne Culture Pour une Consommation Personnelle
dit leur Merde Aux Dealer
Et plante toi m?me
=)

Retour au blog de Culture-Weed

Comment faire pousser du cannabis sur terrassesComment cultiver du cannabis pour sa propre consommation sur terrasse ou balcon
La culture de cannabis en ext?rieur et concr?tement sur terrasses et balcons est l’une des m?thodes de culture les plus r?pandues car nous avons besoin de moins de mat?riel et d’attention que pour la culture en int?rieur. De plus, nous pouvons obtenir de tr?s bons r?sultats avec un investissement de base relativement ?conomique.
Le plus important pour r?aliser correctement cette culture est d’avoir une terrasse ou un balcon bien expos? au soleil et d’avoir au minimum 6 heures de soleil direct.* Graines de qualit?, de pr?f?rence indicas ou indica/sativa car elles sont g?n?ralement plus compactes, plus ramifi?es et ne poussent pas trop en hauteur. Ce choix est surtout port? sur un crit?re de discr?tion. Si la hauteur n’est pas un probl?me, vous pourrez donc cultiver des sativas. Le fait d’utiliser des graines f?minis?es de cannabis ou partir de boutures s?lectionn?es sera d’une grande aide pour profiter de l’espace disponible au maximum. Il serait dommage d’avoir ? retirer un m?le apr?s tous les efforts de transplantations, arrosages… sans parler de l’espace vide et de la terre et des produits utilis?s pour rien.
?
* Pots de 0,25 litres, 11 litres, 25 litres ou 45 litres (cette derni?re taille de pots sera pour les cultivateurs ayant une grande terrasse, sinon, mieux vaut utiliser uniquement les trois premi?res tailles de pots indiqu?es).
?
* Terreau de bonne qualit? qui contienne de l’humus, de la perlite et de la tourbe ou de la fibre de coco tel que le Light Mix de Biobizz ou le Soft Mix de Bioaigua.
? * Les petits plus pour la qualit?Huile neem, pyr?thre ou autre insecticide d’origine biologiquePropolis (fongicide et stimulateur des d?fenses naturelles de la plante)Un petit pulv?risateur de 2 litres de capacit?Comment faire pousser du cannabis sur terrassesLa meilleure p?riode pour commencer la culture sur terrasse est entre avril et mai. Nous pr?f?rons le faire durant la premi?re lune descendante de mai car si nous le faisons avant, nous pourrions finalement nous retrouver avec des plantes qui se d?veloppent trop et qui d?passent nos pr?visions en thermes de hauteur.
Nous mettrons donc les graines a germer et lorsque nous voyons la premi?re racine appara?tre, nous les mettrons dans les pots de 0,25 l et nous les arroserons tout de suite.
Les jours suivants, nous arroserons lorsque nous voyons que la terre s?che en surface (avec de l’eau au PH ajust? ? 6 sans engrais). Nous placerons les pots en plein soleil et nous attendrons que les petites plantules apparaissent, ce qui peut prendre entre 5 et 10 jours. Pendant cette p?riode, nous exposerons les plantes en plein soleil car en cas contraire, les plantules tigerons (la plante cherche la lumi?re et la tige s’?tire) et seront ch?tives.
Comment faire pousser du cannabis sur terrasses
?
?
Apr?s plus ou moins trois semaines, les plantes devraient mesurer environ 20 cm de hauteur et atteindre les trois ?tages de feuilles r?elles. C’est ? ce moment l? que nous retirerons m?ticuleusement le pot (mieux vaut le faire quand le substrat est sec) pour v?rifier que la structure radiculaire soit correcte. Si c’est le cas, il sera temps de les transplanter dans le pot suivant de plus ou moins 11 litres de capacit?.
Pour cette transplantation, nous pr?parerons un substrat compos? de 80% de terreau recommand? pour le cannabis, 20% d’Humus de lombric, ½ Kg de Guano de chauve souris en poudre et 250 grammes de Nutrihemp pour 100 litres de substrat final. Nous m?langerons bien le tout pour que le mix soit homog?ne avant la transplantation.
?
Pendant les deux premi?res semaines apr?s la transplantation, nous arroserons chaque fois que la terre s?chera en surface et comme jusqu’? pr?sent, nous n’utiliserons que de l’eau ? PH ajust? a 6.
C’est apr?s la troisi?me semaine de transplantation que nous commencerons ? ajouter de l’engrais de croissance m?lang? ? de l’eau en suivant les dosages recommand?s par le fabriquant.
Plus ou moins durant la quatri?me semaine de transplantation (huiti?me depuis le d?but de la culture soit d?but juin), nous commencerons la taille apicale pour favoriser le d?veloppement des plantes en largeur et ?viter que les plantes poussent trop en hauteur.
Pour obtenir un joli buisson, suivez les conseils suivants :
A ce moment l?, la plante en est plus ou moins ? son septi?me ou huiti?me ?tage de feuilles et nous couperons l’apex (cime de la plante) juste au dessus du cinqui?me ?tage. Cette taille permettra d’am?liorer le d?veloppement de six ? dix nouvelles branches principales.
?
C’est juste apr?s cette taille que nous r?aliserons la transplantation d?finitive dans le pot de 25 litres pour ceux qui disposent de moins d’espace et dans ceux de 45 litres pour ceux qui ont une terrasse plus grande et qui veulent que les plantes se d?veloppent plus.
Pour r?aliser cette derni?re transplantation, nous pr?parerons le substrat de la mani?re suivante : 80 litres de terreau, 20% d’humus de lombric, 1 Kg de guano de chauve souris en poudre et 400 grammes de Nutrihemp pour 100 litres de substrat final.
?
Une fois la transplantation r?alis?e, nous arroserons avec de l’eau uniquement au PH ajust? ? 6 pendant les deux premi?res semaines. A partir de la troisi?me, nous commencerons ? ajouter l’engrais de croissance une fois par semaine jusqu’? l’apparition des premi?res t?tes. Ce qui devrait normalement se produire au mois d’ao?t lorsque nos plantes mesurent entre 100 et 125 cm (sans compter les pots).Comment faire pousser du cannabis sur terrasses
?
A partir du moment o? les premi?res fleurs apparaissent en formant les t?tes, nous arroserons avec de l’eau m?lang?e avec de l’engrais de floraison une fois par semaine (les autres arrosages se font uniquement ? l’eau claire et PH ajust?) et c’est une fois que nous voyons que les t?tes commencent a vraiment se former que nous ajouterons la solution nutritive ? base de guanokalong liquide. A partir de ce moment l?, nous augmenterons la fr?quence d’arrosage avec engrais a deux fois par semaine jusqu’? ce que l’on voit les premiers signe de maturit? des t?tes (les pistils s?chent et deviennent marron/rouge).
Une fois arriv?e ce moment l?, nous proc?derons ? un arrosage ? l’eau claire sans engrais jusqu’? la r?colte pour favoriser le nettoyage de la plante et ainsi am?liorer le go?t et l’odeur de la beuh. Pendant le proc?d? de nettoyage de la plante, il est fort possible que la couleur devienne jaun?tre, tant mieux. Nous cherchons ? ce que la plante utilise toute la reserve de nutriments qu’elle a dans les feuilles avant de la couper. Nous appelons ce proc?d? la s?n?scence. La sen?scence procure une go?t plus sucr? et moins irritant pour la gorge.
?
Quand 80% des pistils qui forment les t?tes sont bruns, le moment de la r?colte sera arriv? mais pour en ?tre s?r ? 100%, il est pr?f?rable de se procurer un microscope et de se fier ? la couleur des trichomes (glandules de r?sine).
?
Comment faire pousser du cannabis sur terrasses
?
?
Les plantes cultiv?es avec ce syst?me dans les pots de 25 litres atteindront une hauteur de 100 ? 150 cm selon les vari?t?s et produiront entre 200 et 300 grammes (secs) tandis que les plantes cultiv?es en pots de 45 litres peuvent atteindre entre 125 et 175 cm de hauteur et produire entre 300 et 500 grammes par plantes selon les vari?t?s.
?
Choses ? prendre en compte dans la culture de cannabis sur terrasses:
?
Si le soleil tape directement sur les pots de nos plantes, les racines peuvent atteindre les 40?C de temp?rature et c’est fortement d?conseill? car elles risqueraient de cuire et de mourir. Pour ?viter ceci, nous pouvons utiliser des pots blancs et les prot?ger du soleil en les calfeutrant ou en les isolant du sol avec une palette ou autre. Les pots blancs ont la particularit? de refl?ter les rayons du soleil vers l’ext?rieur.
?
Il est recommand? d’avoir sur notre terrasse d’autres plantes ? fleurs ou feuilles qui aident ? cr?er un microclimat ad?quat et qui aide ? dissimuler notre plante ch?rie.
?
Si notre terrasse est tr?s ensoleill?e et que la canicule est bien pr?sente durant la journ?e, il est convenable de bien mouiller le sol est les murs dans la matin?e et en soir?e pour rafraichir les feuilles. Attention, nous ferons ceci uniquement en croissance et jusqu’? juin/juillet (p?riode de prolif?ration de l’araign?e rouge). Nous arr?terons lorsque les t?tes sont form?es.
?
Si la terrasse est expos?e au vent, nous pr?voirons des cordes et des pierres pour ?viter que les plantes tombent.
Traitement phytosanitaires:


Lorsque nous cultivons en ext?rieur, les plantes sont sujettes ? de nombreuses invasions d’insectes. C’est pour cela que nous recommandons de r?aliser des traitements pr?ventifs biologiques qui ?viteront post?rieurement l’utilisation d’insecticides chimiques beaucoup plus toxiques et nocifs pour notre sante, celle de notre famille et de nos mascottes.
Nous commencerons ? r?aliser les traitements pr?ventifs ? partir de la transplantation dans le pot de 11 litres approximativement et nous utiliserons l’insecticide ? base de neem ou de pyr?thre m?lang? au propolis pour ?viter l’apparition d’araign?es rouges, mouche blanche ou pucerons tout comme les diff?rents types de champignons qui affectent le cannabis.
Ce traitement se r?alisera tous les 15 jours? et nous continuerons l’application en alternant une pulv?risation par semaine avec du Bacilus Turingensis pour ?viter l’apparition des dangereuses chenilles avec une pulv?risation ? base de propolis pour ?viter l’apparition de l’oidium. Nous continuerons ces pulv?risations jusqu’? ce qu’il manque deux semaines pour r?colter.
?
Il est important de r?aliser tous les traitements, les arrosages et les transplantations en d?but ou fin de journ?e lorsque l’ensoleillement est faible.
?
? #Post? le dimanche 17 avril 2011 17:04

Modifi? le dimanche 17 avril 2011 21:15

voir le contenu source cannabis Kleaner