Cannabis synthétique, cannabinoïdes et test salivaire

THC dans le cerveau THC dans le cerveau


Sont reconnues comme cannabinoïdes les substances qui, une fois dans notre organisme, réagissent avec les récepteurs de cannabinoïdes du corps humain, connus comme CB1 et CB2.


On trouve une methode afin de tromper le test de la salive de despistage du cannabis. Ce truc se base sur le fait d’adopter ce que l’on denomme un Cannabis Cleaner, il s’agit d’un composant afin d’éliminer le THC : fausser test salivaire cannabis. Ces récepteurs se différencient par leur action sur le système nerveux central (CB1) ou périphérique (CB2), et ont en commun le fait d’être stimulés autant par le haschisch et l’herbe que par l’ anandamide, un cannabinoïde endogène par excellence (produit naturellement par le corps), chargé entre autres choses de réguler le plaisir et la motivation.


Finalement, nous remarquerons un troisième type de molécules, au niveau des éléments qui agissent avec les récepteurs de cannabinoïdes endogènes, il s’agit des cannabinoïdes synthétiques, ou « cannabis légal ».


Si l’on détaille un peu plus la fonction des récepteurs de cannabinoïdes, nous constatons leur action étendue dans notre corps, agissant à la fois sur le système nerveux central, le cerveau, le système limbique… jusqu’aux muscles striés, sans oublier le système immunitaire.

Les cannabinoïdes agissent sur une multitude de récepteurs dans le corps humain Récepteur cannabinoïde


Ils se situent principalement dans les neurones du cerveau (19.69%), mais sont aussi présents dans:

Les muscles striés (16.92%)Les nœuds lymphatiques (15.36%)La glande surrénale (7.78%)Le tissu vasculaire (artères et veines) (5.03%)Le thymus (3.21%)Les glandes mammaires (3.07%)L’utérus (2.52%)Le pancréas (1.74%)Corps ciliaire et cornée des yeux (1.54%)Le foie (1.53%)Nerfs périphériques (Système nerveux périphérique, SNP)

Toutes ces zones d’action expliquent le rapport entre la stimulation du récepteur CB1 et l’analgésie, la diminution de l’anxiété, l’augmentation de l’appétit et la fabrication de graisses de réserve (lipogenèse). Il est également responsable des effets psychédéliques du cannabis.


Ils sont présents en grandes quantités dans les nœuds lymphatiques, et sont liés au système immunitaire. Ils ne sont pas en rapport avec les effets psychédéliques du cannabis.


Ces récepteurs sont également situés dans:

Les nœuds lymphatiques (70.86%)Moelle osseuse (9.2%)Autres tissus (10.13%)Foie (2.36%)Placenta (1.96%)

Comme nous l’avons commenté, ces récepteurs sont stimulés par une structure moléculaire spécifique, de forme particulière, pour que le stimulus et son récepteur puissent s’assembler comme deux pièces d’un puzzle.


Nous naissons avec la capacité de générer notre propre molécule cannabique endogène, c’est à dire, un neurotransmetteur qui stimule les récepteurs cannabinoïdes faisant partie d’une fonction biologique normale. Le plus connu est l’anandamide, dont le nom provient de anande en sanskrit qui signifie paix intérieure et amide, concept chimique. Il agit dans le processus hormonal, mais aussi sur la régulation de la faim et des cycles de sommeil et de veille, ainsi que sur la régulation de la douleur et du bien être.


Les phyto-cannabinoïdes sont les cannabinoïdes qui se trouvent dans la plante de Cannabis Sativa, sous toutes ses variantes génétiques et phénotypiques, et sont liés à sa puissance psychoactive, à sa résine et aux trichomes qui la composent. Ainsi, si l’on peut remarquer les effets du cannabis, c’est parce que nous avons dans nos tissus des récepteurs sensibles au THC, THCV, et quelques autres cannabinoïdes (jusqu’à 60 découverts actuellement) et molécules aromatiques du cannabis.

Phyto-cannabinoïdes Phyto-cannabinoïdes


A l’inverse des phyto-cannabinoïdes, les cannabinoïdes synthétiques sont des produits fabriqués chimiquement en laboratoire, développés suite à de longues recherches pour le monde médical (comme le Marinol ou le médicament Sativex pour les exemples les plus connus basés sur le modèle phyto-cannabinoïde). Initialement, ils sont conçus et fabriqués comme les cannabinoïdes herbacés (THC, CBD, CBG…), mais actuellement ces modèles évoluent vers des molécules totalement nouvelles, qui ne se basent plus sur les phyto-cannabinoïdes. La structure de ces molécules étant liée à leur puissance, il sera facile de générer de nouveaux modèles avec quelques manipulations.


En plus de ceux mentionnés, il existe donc d’autres cannabinoïdes brevetés, remarquables pour leurs caractéristiques ou leur activité, comme par exemple:

CP-55940, analogue du THC, plus puissantHU-210, 100 fois plus puissant que le THCHU-331, une substance anti cancer dérivée du CBDJWH-133, un agent agoniste spécifique du récepteur CB2.

(Source=Wikipedia)


Spice, K2 et autres marques de cannabis de synthèse:

Alchimia déconseille fortement l'achat et la consommation de cannabis de synthèse X-Chill


Le cannabis synthétique est originaire des Smart Shops, boutiques liées aux Grow Shops et nées en Hollande, vendant des accessoires du fumeur et des High Légaux, c’est à dire des mélanges de plantes légales, caféine, Gingseng et autres herbes médicinales, pour promettre des effets comparables à ceux des drogues illégales (substituts à l’ecstasy et au LSD, cocktails de stimulants, produits pour les lendemains de fête, aphrodisiaques…).


Parmi tous ces produits apparut alors le cannabis synthétique, commercialisé comme s’il s’agissait d’encens, et non destinée à être fumé, ce qui permet de contourner les lois pour distribuer ce produit qui est prévu pour être fumé dans une pipe ou un joint. Sa composition est généralement une base de matière végétale non spécifiée, sur laquelle est pulvérisée une dose de cannabinoïdes synthétiques et autres produits chimiques, à mélanger avec du tabac.


Une bonne nouvelle? On pourrait maintenant acheter du « cannabis » sans sortir de la maison, sur internet, tranquillement, et oublier la culture ou l’achat dans les coffee shops. Formidable?


Erreur. Erreur énorme!!!


Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles la consommation de ces produits de synthèse est vivement déconseillée:

Ne précisant pas son contenu, ni le type de plante utilisé pour la base, ni celui du cannabinoïde utilisé, ni celui des autres ingrédients, avec des indications de composition sont souvent fausses ou incomplètes, ces produits peuvent contenir de très nombreuses substances toxiques indésirables.Le cannabis synthétique peut être très toxique, n'en consommez pas! Spice Gold

Les cannabinoïdes brevetés pouvant être détectés et soumis à des contrôles, par soucis d’économie les fabricants synthétisent de nouveaux cannabinoïdes en modifiant ceux déjà connus, ajoutant sur le marché de nouveaux produits avec de nouveaux effets et dosages.Le point précédent laisse clairement entendre que ces nouvelles substances n’ont pas été testées sur des êtres humains, on ignore donc les effets qu’elles peuvent engendrer à court, moyen ou long terme, tout comme on ignore les métabolites et sous produits issus de leur assimilation. Il est fortement possible qu’ils génèrent des composants nocifs pour l’organisme, voir cancérigènes, mais il faudrait réaliser de longues études scientifiques afin de pouvoir être plus précis sur ce sujet.Enfin, parce qu’on ignore le lieu et les conditions de fabrication, d’hygiène et de sécurité du travail, qui sont probablement très limitées, ces produits provenant principalement de Chine.

Pour toutes ces raisons, de nombreux pays ont interdit à la vente ce type de produit, et font régulièrement remarquer les analyses de nouveaux échantillons, pour détecter et énumérer les nouveaux produits synthétiques qui s’introduisent sur le marché. Il s’agit de substance n’ayant rien à voir avec le cannabis, aux effets peu ou pas comparables, et pouvant être d’une grande toxicité.


Les effets provoqués par ces nouvelles drogues de synthèse peuvent être d’une grande dangerosité, pouvant mener à la folie, on a ainsi vu le cas d’un homme de 22 ans sous les effets du K2, ayant dévoré vivant le chien de son voisin après l’avoir pourchassé sur les genoux en aboyant. (Texas, Juin 2012).

Le cannabis de synthèse n'a rien à voir avec la plante de cannabis, n'en fumez surtout pas!!! K2

Nous vous déconseillons très fortement de consommer de la marijuana synthétique Yucatan Fire


source


A decouvrir en complement : fausser test canabis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s