Conductivite electrique et croissance du canabis

Filtres à osmose inversée

Conductivite electrique et culture du canabis

L’EC est la capacité d’un liquide à transporter l’électricité. L’eau, moyen par lequel les plantes s’alimentent, contient des minéraux dissous appelés dissolutions aqueuses. Ces dissolutions aqueuses peuvent contenir une quantité d’éléments minéraux (sels) plus ou moins importante, qui influeront directement sur le niveau d’EC. Toutes les eaux ne sont pas conductrices, l’eau en elle même ne l’est pas. 

L’eau distillée présente un EC de zéro ce qui signifie qu’elle ne sera pas conductrice d’électricité. Pour qu’elle le devienne, nous devrons apporter des sels minéraux et réaliser une dissolution. Nous apporterons ces sels sous forme d’engrais biologique ou minéral.

Il existe des filtres à osmose qui laissent l’eau libre d’impuretés, de façon à obtenir une EC de 0. Ces accessoires sont principalement utilisés pour les cultivateurs dont l’eau présente une EC élevée dès le départ (supérieure à 0.6) qui la diluent à moitié avec de l’eau osmosée pour redescendre à un EC initial de 0.3 à 0.4. Il est également possible d’adapter l’eau osmosée en y ajoutant des micro nutriments (Calcium et Magnésium) à raison d’une part de magnésium pour deux parts de Calcium jusqu’à atteindre un niveau d’EC de zéro à une EC de 0.4. À partir de ce niveau, nous compléterons avec des engrais pour atteindre l’EC adaptée au stade de développement des plantes.

Pour connaître le niveau d’EC de la solution que nous utilisons pour arroser nos plantes, la manière la plus efficace est l’utilisation de testeurs électroniques. Les testeurs électroniques sont des appareils électriques composés d’une sonde et d’une électrode, chargés de mesurer l’Électroconductivité d’un liquide. Il existe des testeurs en continu, et d’autres qui s’utiliseront ponctuellement, lorsque l’on souhaitera connaître l’EC de la solution à un moment donné.

Les Testeurs en continu mesurent en permanence le niveau d’EC. Il sont composés d’une sonde mobile que nous pourrons placer dans le bac de solution nutritive pour connaître à tout moment la quantité de nutriments apportés aux plantes. Cette sonde est reliée par un câble à une unité centrale sur laquelle nous pourrons lire les données transférées.Les testeurs électroniques compacts ou portables sont ces appareils incluant la sonde et l’unité centrale de façon indissociable. Les testeurs mesurent en Particules par Milion (PPM) o Milisiemens (Ms), cette dernière unité de mesure étant la plus fréquente. Testeur Milwaukee Submersible

Selon le type de substrat utilisé, le testeur d’EC ne sera pas indispensable. Sur substrat inerte, comme la coco, la laine de roche, etc, les dosages de nutriments doivent être adaptés au stade de développement des plantes, le milieu de culture ne contenant aucun élément leur permettant de s’alimenter il faudra effectuer un apport d’engrais à chaque arrosage.

En cultivant avec une terre enrichie en humus, guano etc, celle ci contiendra suffisamment de nutriments, ce qui se traduira par une EC adaptée, permettant à la plante de s’épanouir sans crainte qu’elle ne s’épuise par manque d’engrais.
À l’inverse, en cultivant avec une terre peu enrichie ( Light) il sera nécessaire d’engraisser dès le début de la culture pour que les plantes se développent correctement.

Pour savoir si le substrat de nos plantes de cannabis est saturé en sels, ce qui pourrait bloquer leur métabolisme voir entraîner une sur fertilisation, la seule chose à faire sera de contrôler l’eau du drain qui s’écoule des pots après l’arrosage.

La première chose à faire après avoir observé que l’EC d’entrée est différente et supérieure de celle de l’eau drainée, sera d’arroser avec le triple d’eau de la capacité du pot, avec un Ph adapté à l’étape de développement des plantes et du substrat utilisé. Ensuite nous récupérerons l’eau du drain et avec le testeur nous observerons la concentration d’EC. Si l’EC du drain est dans une fourchette de valeurs acceptables, cela signifiera que nous avons correctement lavé les racines.

Pour les cultures en coco et en hydroponie nous effectuerons un lavage des racines avec le triple d’eau sans engrais et au PH ajusté lorsque l’EC de drainage est supérieur à 2.5. De cette façon nous arriverons à facilement redescendre l’EC du substrat pour offrir aux plantes et à leurs racines un milieu de vie sain, qui leur permettra en quelques jours de se remettre de la sur fertilisation.

D’une manière générale, on pourra appliquer cette règle: EC départ + (EC départ – EC drain) = nouvel EC à utiliser.
Par exemple, si l’EC départ est de 1.0, et l’EC du drain de 1.2 alors le nouvel EC à utiliser sera de 0.8

Pour les cultures en terre le lavage des racines doit être effectué lorsque l’EC est supérieure à 2.3-2.4 points, nous laisserons ainsi le terreau propre jusqu’au prochain arrosage, où nous apporterons de nouveau la quantité d’engrais adaptée. Pour la culture en terre, ces appareils de mesure ne sont pas indispensables mais nous devrons garder à l’esprit qu’ils permettent de contrôler de façon plus précise la quantité de nutriments apportés aux plantes.

Niveaux d'EC hebdomadaires Niveaux d’EC hebdomadaires

Nous avons expliqué comment éviter que les plantes ne soient sur alimentées en nous aidant d’un testeur pour nous donner des repères et pouvoir réagir afin d’éviter les problèmes liés aux engrais. Si tout ces problèmes ne sont pas résolus, il se produira un phénomène appelé Osmose Inversée.

Le cannabis, comme toutes les plantes, possède des racines. Les racines sont chargées de capter les sels minéraux et de les transformer en aliments assimilables par les plantes pour que celles ci puissent se développer correctement. Ces racines sont en partie composées d’eau et de sels dissous différents selon le stade de vie des plantes, c’est à dire qu’elles contiennent des niveaux d’EC variables depuis la germination jusqu’à la récolte.

Les racines s’alimentent correctement lorsque l’EC du substrat est inférieur à l’EC des racines. Le problème survient lorsque l’EC du substrat est supérieur à celle des racines: la plante, par l’intermédiaire de son système racinaire, va essayer de stabiliser le substrat en évacuant de l’eau pour diluer l’EC du sol et le rendre plus proche de celui des racines: ceci se traduit par la déshydratation des plantes, puis leur mort.
Il est recommandé de cultiver en utilisant des testeurs d’EC pour pouvoir contrôler et apporter les nutriments nécessaires selon la phase de développement pour faciliter la croissance et favoriser une floraison épanouie des plantes de cannabis.

Il faut souligner que selon que les plantes soient Indica ou Sativa, chacune supportera des niveaux d’EC différents. Les plantes de cannabis Indica acceptent généralement un maximum de 2.2 en culture hydroponique, et 1.8-2.0 pour la culture en terre. Pour les variétés Sativa, comme leur alimentation est plus lente et progressive, les niveaux d’EC maximums seront de 1.8 en hydro et 1.6-1.7 en terre. Toutefois, ces chiffres peuvent être amenés à être sensiblement modifiés en pratique, selon les besoins des plantes, la variété, le nombre d’arrosages et la quantité de solution apportée, etc

Substrat libre de sels une semaine avant la récolte

Il y a beaucoup de facteurs qui influent sur l’EC réelle acceptée ou absorbable par les plantes. Nous remarquerons que l’oxygène est un des éléments favorisant l’absorption des aliments en plus ou moins grande quantité selon la température de la dissolution aqueuse utilisée pour nourrir les plantes de cannabis.
Selon la température de la solution nutritive, les plantes pourront plus ou moins bien s’alimenter. Avec une solution à une température de 18-20ºC, la plante aura accès à 100% des nutriments disponibles. Au contraire avec une température de plus de 30ºC l’oxygénation sera bien moindre et la capacité des plantes à s’alimenter sera en grande partie réduite par ce manque d’oxygène dans la solution, ce qui pourra entraîner un pourrissement des racines et la mort par asphyxie. Il est donc important de soigner ces facteurs pour une culture totalement optimisée.

Concentration en oxygène selon la température de l'eau Concentration en oxygène selon la température de l’eau

Le PH est également un facteur capital pour une bonne alimentation des plantes, comme l’oxygène, celui ci devra adapté pour une bonne absorption des nutriments, ce que nous expliquerons dans un prochain post.

source de cet article here

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s